• Noragami opening - "Goya no Machiawase"

     

    Paroles : 

    Dangan kometa shouchuu wo boku wa katate ni motteiru 
    Furueta kimi no iru basho he ashi wo hayame mukatteiru

    Chikutaku hari wa chikutaku to
    Aseru kokoro wo sekashita dake
    Chikutaku hari wa chikutaku to
    Todomaru kehai mo naku susundeiku

    Chikutaku hari wa chikutaku to
    Owari to hajimari no sakaime
    Chikutaku hari wa chikutaku to
    Subete kasanatta

    Heikou shite boku wa matteita
    Usugurai heya hitorikiri
    Heikou shite boku wa matteita
    Doa wo keyaburu sono oto wo
    Heikou shite boku wa matteita
    Usugurai heya hitorikiri
    Heikou shite boku wa matteita
    Mou osereru koto wa nai yo

    Dangan kometa shouchuu wo motte
    Kataku tozasareta doa wo keyabutta
    Suitsuita juukou ga hanete kinou no boku wo tsuranuita

    Oyasumi sono zetsubou wo uketotte
    Ashita he no boku wa aruki hajimeta
    Mata kon'ya machiawaseyou

     

    Traduction : 

    Tenant un flingue chargé dans ma main,
    Je me dirige en courant vers l'endroit où tu frissonnes de peur

    Tic-tac, l'aiguille de l'horloge fait tic-tac
    Mon cœur déjà impatient bat encore plus vite
    Tic-tac, l'aiguille de l'horloge fait tic-tac
    Je continue ma route et rien ne laisse penser que je vais m'arrêter

    Tic-tac, l'aiguille de l'horloge fait tic-tac
    À la frontière entre la fin et le début
    Tic-tac, l'aiguille de l'horloge fait tic-tac
    Tout s'est accumulé

    Déconcerté, j'attendais
    Tout seul dans cette pièce sombre
    Déconcerté, j'attendais
    Le son de la porte s'ouvrant d'un coup de pied
    Déconcerté, j'attendais
    Tout seul dans cette pièce sombre
    Déconcerté, j'attendais
    Il n'y a plus rien à craindre maintenant

    Tenant le flingue chargé,
    Je claque fermement la porte d'un coup de pied
    Le canon pressé contre ma poitrine, j'ai appuyé sur la détente et transpercé celui que j'étais hier

    Bonne nuit. En acceptant mon désespoir
    J'ai commencé à marcher vers celui que je serai demain
    Donnons-nous rendez-vous encore ce soir

    Source : Nautiljon !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :